Hommage à Arnaut Daniel


La sextine est une forme poétique inventée par le troubadour Arnaut Daniel. Elle utilise six mots rimes. Six strophes (cobla) de six vers utilisent chacune une fois ces mots rimes en les permutant toujours de la même manière d'une strophe à la suivante. La permutation d'Arnaut Daniel est la suivante: 1, 2, 3, 4, 5, 6 devient 6, 1, 5, 2, 4, 3. Un envoi (tornada) de trois vers reprend deux mots rimes par vers dans l'ordre 2,5 / 4,3 / 6,1.

Je présente ci-dessus est un équivalent graphique (je propose le nom de  6-pictine). Six petites images de 122 sur 20 pixels permutent à la manière des mots rimes d'une sextine. En cliquant sur >>>> on affiche successivement les six "strophes". Dans l'équivalent graphique que je propose, l'envoi colle bout à bout les six strophes pour construire une nouvelle image.

Il est nécessaire que les dessins pour chaque strophes et le dessin final aient une cohérence, ne soient pas une simple justaposition d'éléments disparates. Pour obtenir ce résultat, j'ai écrit à un petit programme informatique de dessin (une applet). Lorsqu'on pointe un endroit de la "feuille" de dessin, on dessine en fait à six endroits différents en même temps. Il est possible de choisir trois épaisseurs de trait ( un, deux ou quatre pixels) et de dessiner en noir ou en blanc. Le dessin final doit être considéré comme le résultat d'un conflit des parties; en essayant de construire à un endroit, on détruit le dessin à un autre endroit. 

Vous pouvez, vous aussi, utiliser le programme de dessin ou lire la célèbre sextine "Ongle et oncle" d'Arnaut Daniel.

Références bibliographiques :

Jacques Roubaud - La fleur inverse : l'art des troubadours. Les belles lettres Paris, 1994.

Pierre Lartigue - L'hélice d'écrire : la sextine. Les belles lettres Paris, 1994.


© Lucien Dujardin